Commerce de détail : Vers la fin du « Boxing Day » et des heures d’ouverture habituelles?

Montréal, 28 février 2023 – Le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), en collaboration avec ORAMA Marketing, vient tout juste de dévoiler les résultats de son dernier Baromètre sur la thématique des heures d’ouverture. Il s’agit d’un outil d’intelligence d’affaires, élaboré avec les résultats de sondages menés auprès de plus de 1 000 consommateurs.

Prés de 60 % des consommateurs sondés, sont pour une fermeture le 26 décembre et le 2 janvier

Quelques éléments peuvent surprendre, puisque près de 60 % des consommateurs interrogés seraient en accord avec une fermeture des commerces le 26 décembre, ainsi que le 2 janvier, tous secteurs confondus. Selon cette statistique, l’époque tant attendue des soldes du « Boxing Day » serait révolue!

D’autre part, le pourcentage de gens favorables à des modifications sur les jours ou les heures de fermeture varie selon le type de commerce. En effet, c’est pour la journée du dimanche que l’on retrouve le plus de gens en faveur d’une quelconque fermeture, mais, pour l’ensemble des types de commerces, le taux moyen n’atteint que 41 % et encore moins, si l’on isole les magasins d’alimentation (31 %) ou les commerces de santé et soins personnels (32 %). La fermeture le dimanche n’est donc pas une option adéquate pour le consommateur.

Le CQCD en consultation avec ses détaillants membres

Puisque le CQCD est en discussion avec ses membres détaillants sur le sujet, ceux-ci voulaient également connaître le point de vue du consommateur sur d’autres jours de fermeture. Les répondants ont donc également été questionnés sur la fermeture les lundis (29 % seraient en accord) et pour diminuer les heures d’ouverture pour les lundis, mardis et mercredis soir (37 % seraient en accord), et ce, pour tous les types de commerces.

Toutes ces moyennes excluent toutefois les stations-service, puisque les consommateurs, de façon quasi unanime, ne souhaitent aucun changement pour ce type de commerce.

La majorité des membres détaillants qui ont, eux aussi, été sondés par le CQCD, préféreraient des ajustements variables selon le lieu et le type de commerce plutôt que d’en arriver à la fermeture obligatoire d’une journée telle que le dimanche.

Damien Silès directeur général du CQCD

« Les heures d’ouverture des commerces sont un réel enjeu pour les détaillants. La pénurie de main-d’œuvre, qui représente un manque de plus de 25 000 employés au Québec pour notre secteur, n’est qu’un exemple qui illustre l’importance de cette réflexion. Le commerce de détail est en perpétuelle évolution et il nous apparaissait essentiel de prendre le pouls des détaillants, mais aussi celui des consommateurs, afin d’établir un dialogue et d’en arriver à une meilleure cohérence pour tous »

Damien Silès, directeur général du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD)

Finalement, les consommateurs ont aussi témoigné de l’incertitude économique. 29 % des Québécois sondés ont affirmé que la situation financière de leur ménage s’était détériorée au cours des six (6) derniers mois et 54 % pensent que la province entrera en récession d’ici la fin de l’année.

À propos du Baromètre CQCD

Réalisé en collaboration avec la firme ORAMA Marketing, le Baromètre CQCD est une recherche produite tous les mois afin de sonder les consommateurs québécois. Les données permettent de guider les détaillants à propos des intentions d’achats des consommateurs et les aider à prendre les meilleures décisions pour bien répondre à leurs attentes. Celui-ci est réservé aux détaillants membres du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD).

Devenez détaillant membre du CQCD pour avoir accès à l’étude complète sur les heures d’ouverture (30 pages).

À propos du Conseil québécois du commerce de détail 

Le CQCD est une association représentant la grande majorité des entreprises du commerce de détail et de la distribution au Québec, ce qui en fait un interlocuteur incontournable. Dans le dossier du commerce en ligne transfrontalier comme dans tous les autres, le CQCD se positionne en « mode solutions », afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.

‐ 30 ‐

Source : Conseil québécois du commerce de détail
Renseignements :
Karina Serei
Directrice principale, opérations et communications
[email protected]
514 688-0128