Le français au cœur des priorités depuis plus de 60 ans chez Emard Couvre-Planchers

Dans le cadre de nos articles produits par le CQCD, grâce à la contribution financière de l’Office québécois de la langue française, monsieur Paul Emard, propriétaire du commerce Emard Couvre-Planchers, est fier de nous parler de l’importance que l’entreprise accorde au français et de son expérience avec les services MÉMO, mon assistant pour la francisation.

Emard Couvre-Planchers est une entreprise de quatrième génération qui offre une panoplie de produits de revêtement de sol, que ce soit pour les projets commerciaux ou résidentiels.

Ce commerce ayant près de 65 ans d’existence, il en a vu des changements et de l’évolution! Il occupe aujourd’hui une place de choix dans son secteur grâce à la grande variété de ses produits, mais aussi pour son service à la clientèle hors pair.

Fait étonnant, cette entreprise familiale fut d’abord portée à bout de bras par le travail et l’espoir d’une femme devenue veuve trop jeune et désirant offrir un avenir prometteur à ses six enfants. C’est aujourd’hui Paul Emard, petit-fils de cette femme d’affaires, et son fils Hugo qui sont les actuels propriétaires de ce commerce.

Le français étant important pour l’ensemble de l’organisation, et ce, depuis ses débuts, M. Emard s’est prêté au jeu du questionnaire Mémo, mon assistant pour la francisation pour sa succursale de Laval et a obtenu une note de 100 %! « Le questionnaire Mémo est très facile à remplir, quelques minutes suffisent et il permet rapidement de savoir où on se situe par rapport à l’application du français dans notre entreprise. » Pour lui, la note obtenue l’a conforté dans tout ce que l’entreprise met en place à l’interne pour valoriser le français et cela a eu l’effet d’une belle tape dans le dos!

Qu’est-ce que Mémo, mon assistant pour la francisation?

Il s’agit d’un service, offert par l’Office québécois de la langue française, qui vous permet d’autoévaluer les pratiques linguistiques de votre commerce en moins de 15 minutes! Cet outil offre la possibilité de connaître vos résultats, les points à améliorer et, si désiré, avoir des conseils et du soutien, à votre rythme, dans l’atteinte de vos objectifs. Ce service est anonyme et confidentiel.

D’ici le 1er juin 2025, les entreprises employant de 25 à 49 personnes auront l’obligation de s’inscrire à l’Office et d’entamer une démarche de francisation.