Les épiceries LOCO et Mémo, un duo gagnant!

Dans le cadre de nos articles produits par le CQCD, grâce à la contribution financière de l’Office québécois de la langue française, madame Andréanne Laurin, propriétaire de la chaîne Épiceries LOCO, est heureuse de nous parler de l’importance du français dans ses commerces et de son expérience avec les services MÉMO, mon assistant pour la francisation.

Les Épiceries Loco, situées à Montréal, sont des commerces de proximité écologiques, zéro déchet et qui encouragent l’achat local et la réutilisation. Cette chaîne de quatre épiceries appartient et est gérée par des femmes passionnées et innovantes, qui ont eu cette idée à la suite de leurs études en sciences de l’environnement. Ces dernières offrent aussi plusieurs blogues, balados et recettes dans le but d’informer et de partager leurs connaissances.

En plus d’avoir comme objectifs de réduire l’empreinte écologique et de soutenir les productrices et producteurs d’ici, les propriétaires valorisent la langue française dans l’ensemble de leurs commerces et n’y voient aucun frein pour recruter du personnel ou rejoindre une vaste clientèle québécoise.

Elles s’assurent donc que leurs affichages, l’information sur leur site internet, ainsi que sur leurs réseaux sociaux soient totalement en français.

L’entreprise a d’ailleurs complété le questionnaire Mémo, mon assistant pour la francisation, un service offert par l’Office québécois de la langue française, qui permet d’autoévaluer les pratiques linguistiques de son commerce en moins de 15 minutes! Cet outil permet d’obtenir rapidement ses résultats, les points à améliorer et, si désiré, des conseils et du soutien personnalisé, à son rythme, dans l’atteinte de ses objectifs. Andréanne Laurin, cofondatrice et directrice générale chez LOCO a particulièrement apprécié que ce service soit d’abord anonyme, confidentiel et gratuit.

D’ici le 1er juin 2025, les entreprises employant de 25 à 49 personnes auront l’obligation de s’inscrire à l’Office et d’entamer une démarche de francisation.

Rencontre avec Andréanne Laurin, co-fondatrice et directrice générale des épiceries écologiques et zéro déchet LOCO