LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE, MAIS PAS QUE… - CQCD

LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE, MAIS PAS QUE…

Un décalage existe entre le comportement d’achat des consommateurs québécois et les pratiques de vente en ligne des petites et moyennes entreprises (PME) québécoises.

Le saviez-vous ?

En 2020, 78% de consommateurs québécois faisaient déjà des achats sur Internet. Cela signifie une augmentation de 20 points depuis 2017. À l’époque, seulement 58% des consommateurs québécois achetaient en ligne.

La tendance est à l’augmentation des achats en ligne. Notons que le changement du comportement d’achat induit par la pandémie ne risque pas d’inverser cet élan.

Détail Québec dans son « Portrait du commerce de détail au Québec » nous apprends que : « Une accélération numérique a été observée avec la pandémie, alors que 44 % des détaillants réalisent maintenant des ventes en ligne. »

Ces chiffres nous incitent à croire que les PME manufacturières québécoises ont tout à gagner à choisir une solution afin de vendre leurs produits en ligne.

Des défis parfois effrayants

Les projets de commerce électronique peuvent ne pas produire des résultats escomptés à cause de différentes raisons :

  • Le manque d’anticipation lié à la gestion des stocks, la préparation des commandes, la politique de livraison et de retour.
  • La transformation du modèle d’affaires traditionnel.

Il est à noter que le ministère de l’Économie et de l’Innovation indique à raison que « le commerce électronique transforme les modèles d’affaires traditionnels en ce qui a trait à la vente aux consommateurs (B2C) et entre entreprises (B2B) dans tous les secteurs industriels du Québec. »

Un accompagnement est donc parfois nécessaire pour entamer ce changement.

Un écosystème en mouvement

Ces nouveaux lieux de vente mènent à la mise en place de nouvelles pratiques adaptées aux exigences du commerce électronique ou d’un modèle d’affaires omnicanal.

Pensez à un nouveau métier !

En lien avec ces nouvelles pratiques, des métiers tels que coordinateur de commerce électronique ou logisticien du commerce électronique apparaissent.

Ces métiers entremêlent des compétences qui étaient autrefois bien distinctes dans les fonctions de travail.

Nous prendrons l’exemple d’un coordinateur de commerce électronique qui connait à la fois :

  • L’entretien et l’optimisation des systèmes de commerce électronique
  • L’information du Web à des fins de planification stratégique
  • La logistique des ventes dans un contexte de commerce électronique
  • Les stocks et le processus d’approvisionnement dans une perspective de commerce électronique
  • Les différentes pratiques relatives à la gestion des affaires électroniques 

Ce nouveau métier a déjà une formation spécifique. La Formation continue du Cégep André-Laurendeau propose une attestation d’études collégiales en Coordination du commerce électronique.

Évoluez avec son environnement ! 

Les professionnels en emploi ou propriétaires de commerces ont la possibilité développer leurs compétences et ainsi de faire évoluer leur fonction.

Des perfectionnements et des formations courtes spécialement conçues pour leurs besoins sont maintenant disponibles. Par exemple, Le Service aux entreprises du Cégep André-Laurendeau, en collaboration avec des spécialistes du domaine, a créé une formation courte « Logistique du commerce électronique ».

Elle est axée sur la mise en place de pratiques exemplaires pour une logistique adaptée aux exigences du commerce électronique ou d’un modèle d’affaires omnicanal. Les points abordés sont notamment les suivants :

  • Modèles d’affaires en commerce électronique ou omnicanal.
  • Impact sur les ventes, la profitabilité, le marché.
  • Processus et systèmes requis en e-logistique.
  • Principaux progiciels de gestion.
  • Organisation au sein de l’entreprise et avec ses partenaires d’affaires (stocks, entreposage, préparation, livraison, retours, revalorisation).
  • Pratiques émergentes : réduction de l’empreinte carbone, mutualisation, drop-shipping, économie circulaire, magasin fantôme, centre ou stock dédié.

Contenu offert par

CEGEP andré laurendeau logo

Vous souhaitez avoir plus d’informations sur les formations offertes en commerce électronique par le CÉGEP André-Laurendeau ? L’équipe du CÉGEP sera présente en personne lors des deux jours de l’événement TAG – Regard sur le commerce d’aujourd’hui! Vous pouvez les visiter au kiosque 11 du salon des exposants TAG.